Tenue masculine : quand porter une chemise à col américain ?

Chaque chemise a une personnalité unique et, contrairement à ce que l’on pourrait penser, elles ne sont en aucun cas toutes identiques : de la coupe, plus ou moins moulante, en passant par les poignets et le col, chaque modèle est associé à une tenue spécifique et se porte pour des occasions différentes. L’une des versions les plus populaires et polyvalentes de la chemise est à coup sûr celle avec un col américain, caractérisé par les boutons qui le maintiennent en place. L’histoire de ce type de chemise en particulier remonte à la première moitié du siècle dernier.

La chemise à col américain : histoire et modèles

À la fin du XIXe siècle, le polo était un sport très populaire en Amérique, mais avec l’entrée dans un nouveau siècle, les joueurs cherchaient une innovation pratique, à savoir ne pas avoir à subir l’inconfort d’un col en constant mouvement. La chemise avec un col boutonné était la solution parfaite, car les boutons immobilisent les extrémités du col.

Article à lire : Connaissez-vous Ian Rogers de chez LVMH

Les pointes, orientées vers le bas, sont ainsi devenues l’un des symboles du style qui peut passer de décontracté à élégant en portant une cravate ou un nœud papillon ; cependant il a des variantes. En effet, le col standard a une longueur moyenne, alors qu’il existe d’autres versions avec un col plus bas ou plus haut selon les besoins voire même avec deux boutons.

Stylistiquement, la chemise à col américain est plus ajustée et possède des plis au dos pour souligner la taille et des manches étroites sur les avant-bras : elles sont donc particulièrement adaptées aux corps minces. Les boutons adoptent aussi des finitions différentes, ils peuvent rester bruts, être recouverts d’émail, colorés ou encore parés de strass.

Enfin, les tissus sont souvent naturels comme le coton stretch, afin de faciliter les mouvements, mais ne manquent pas le sergé, aux armures diagonales, et la popeline plus lisse et plus compacte.

Que porter avec une chemise à col américain

La chemise à col américain a une véritable personnalité, mais elle s’adapte et s’ajuste facilement : pour cette raison, elle peut également être portée à l’extérieur du pantalon pour un style plus décontracté ou sportif, ou encore drapée à l’intérieur du pantalon en choisissant une ceinture appropriée.

Article à lire : En savoir plus sur la personnalité Pauline Desmonts

Avec ses boutons au niveau du col, elle est aussi idéale pour porter une cravate qui restera parfaitement en place : cependant, il est préférable d’éviter les réceptions particulièrement importantes et peut-être d’utiliser ce type de chemise dans des situations professionnelles précises, tout en restant attentif au choix des couleurs. Des boutons trop fantaisistes ou trop contrastés ne s’accorderont pas bien avec une tenue élégante, surtout si la cravate ressort sur une chemise blanche : mieux vaut opter pour une pièce plus neutre qui garantit une certaine sobriété. Pour le reste, un pantalon coupe classique, une veste et des mocassins élégants feront parfaitement l’affaire. Vous pouvez aussi privilégier les modèles où les boutons sont présents, mais non visibles, car recouverts d’une boutonnière.

En dehors des occasions plus formelles, la chemise à col américain se porte dans les couleurs et les motifs les plus variés, à rayures, à pois ou à carreaux, du bleu nuit au fuchsia. Parfait même pour les occasions les plus sportives, ce modèle est également disponible en manches courtes pour les saisons plus chaudes et se marie très bien avec un jean et un pantalon informel, moulant ou plus évasé.

Article à lire : Comment devenir belle ?

Au besoin, vous pouvez combiner cette chemise avec un gilet sans manches classique, un blazer pratique et même sous un pull à encolure pour souligner le col boutonné. La règle est de ne jamais mélanger trop de nuances de couleurs différentes, même si vous souhaitez afficher un style décontracté, afin de ne pas créer un trop grand contraste visuel.

Laisser un commentaire